Les Matriochkas
Achats Sécurisés
Garantie
Moyens de Paiement

VisaMasterCard Paiements Sécurisés
sur le Site de


SecureAndPay

Par connexion encryptée
Encrypion SSL
Liens

Matriochka : Genèse des Matriochkas

Le succès des Matriochkas n'est pas le fruit du hasard...

Matriochkas: Matriochkas russe Traditionnelle Matriochka est dérivé du prénom féminin Matriona, qui était assez répandu dans les campagnes Russes au 19e et au début du 20e siècle.

C'est pourquoi l'image communément associée aux poupées russes est celle d'une femme campagnarde, plutôt ronde et robuste, et entourée d'une multitude d'enfants espiègles et joueurs.

Mais les Matriochkas que l'on connait de nos jours, sont nées de la rencontre entre deux cultures, Russe bien sûr, mais aussi Japonaise.

La tradition des poupées "familiales" était assez répandue dans le Japon du 19e siècle, avec bien sûr plusieurs types de poupées ayant chacune une signification symbolique bien particulière.

Le peintre Russe Serguei Malioutine ayant rapporté l'une de ces poupées d'un de ses voyages au Japon, eu l'idée d'adapter cette idée au savoir faire de l'artisanat Russe de l'époque.

Les Poupées Japonaises n'étaient pas imbriquées.

Matriochkas de style naif comme la matriochka tournée à l'origine par Serguey MalioutineLes Russes, connaissant et maîtrisant depuis longtemps l'art de créer des objets tournés en bois, Serguei Malioutine eut l'idée de créer des poupées emboitées (poupées gigognes).

La grande poupée extérieure représente la Mère, la "Matriochka", les autres s'imbriquent dans les précédentes, et étant de plus en plus petites, elles représentent les enfants, jusqu'à la plus petite représentant généralement un nouveau né.

Un ami de Serguiev, le tourneur Vassili Zvezdotchkine qui fut chargé de réaliser cette Matriochka.

Techniquement, ces Matriochkas représentaient un challenge, car chaque Matriochka étant en deux parties, la jonction entre la partie haute et la partie basse devait être réalisée avec précision pour n'être ni trop serrée, ni trop lâche.

C'est d'autant plus difficile que le matériau étant le bois, la Matriochka est soumise à des variations de taille et de forme en fonction de la température et de l'hygrométrie du milieu dans lequel il se trouve.

Le tilleul fut donc choisi comme essence principale pour la fabrication des Matriochkas.

C'est un bois tendre, économique, séchant rapidement (2 ans pour les matriochkas), disponible en grande quantité, stable, et formé de fibres fines et très régulières. C'était un choix idéal car il est facile à travailler, ce qui est très important compte tenu de la minceur des parois.

On utilise également le bouleau qui a des propriétés similaires.

Pour tout savoir sur la fabrication des matriochkas

Petit à petit, les Matriochkas prenaient forme.

Matriochkas pyrogravées. Cette Matriochka est rehaussée de couleurs et peinture doréeLes Matriochkas ne pouvaient pas avoir de bras.

Qu'à cela ne tienne, les spécialistes de la Miniature que sont les peintres Russes en ont vu d'autres, et la décoration peinte sur chacune des poupées s'accomode sans problème de ce challenge en les dotant de bras peints parfaitement représentatifs, et au moins, ceux-là, ils ne seront pas décrochés par les charmants bambins à qui elles étaient destinées.

Car au départ, les Matriochkas étaient des jouets pour les enfants.

Quoi de plus amusant que de démonter chacune des matriochkas, une par une, jusqu'à découvrir la toute dernière, ce jeu étant éducatif puisqu'il développe l'habileté manuelle des plus petits, notamment pour le remontage. Il permet d'apprendre les premiers éléments de calcul (on trouve des matriochkas de trois à trente pièces), et développe la conscience familiale et le respect de la mère, qui englobe, protège et engendre toute la famille.

Il est curieux d'ailleurs de voir que la première réaction de toute personne adulte qui tient pour la première fois une matriochka dans ses mains consiste à la démonter jusqu'à la dernière, comme l'avait imaginé son inventeur.

Et c'est ainsi qu'en 1890, la première Matriochka était née.

Matriochkas traditionnelles : La Matriochka originale de 1890Assez simple tant dans sa forme que dans sa décoration, elle préfigurait néanmoins ce que deviendrait les Matriochkas d'aujourd'hui.

Cette Matriochka, que vous pouvez voir à droite, est aujourd'hui conservée au Musée de la Poupée Russe à Serguïev Possad.

L'idée fit rapidement son chemin, et en 1900 cette poupée nouvelle fut présentée à la Grande Exposition Universelle de Paris ou elle remporta la Médaille de Bronze pour son intérêt innovateur et la qualité de sa fabrication.

Cet événement fit grand bruit et partout en Russie des artisans se mirent à peindre des Matriochkas.

Matriochkas artistiques très élaborées. Ces Matriochkas sont réalisées par de véritables peintresDe véritables peintres furent sollicités pour leur décoration, des courants se formèrent, des "écoles" apparurent, et finalement de grands artistes s'intéressèrent aux Matriochkas.

La décoration naïve originelle se diversifia, des thèmes apparurent, allégoriques, emblématiques, narratifs, avec un enrichissement constant de la finesse de la décoration. L'utilisation de peintures de haute qualité, de dorures, de finition exceptionnelles et même de sculpture contribuèrent à en faire de véritables oeuvres d'art.

Aujourd'hui, on peut ainsi trouver toutes sortes de matriochkas, de la plus simple à la plus sophistiquée, jusqu'à l'exceptionnelle Matriochka de collection.

 

Conditions de Ventes |  Protection de la Vie Privée |  Contacts |  ArtcoRusse |   
itroika.com est un site de SRSI group

Les Matriochkas |